Sébastien Trellu (1892-1914)

Sébastien Trellu naît le 26 novembre 1892 à Keryequel, Quéménéven. Il est l’unique garçon de Jean, couvreur et de Marie Jeanne Provost, qui ont aussi 4 filles.

Avant la guerre

Cheveux et yeux châtains, de petite taille (1,55m), il sait lire et écrire. Il exerce la profession de valet de chambre à Paris.

D’abord ajourné pour faiblesse puis classé dans le service auxiliaire pour « léger arrêt de développement », il n’effectue pas son service militaire (matricule 2207 au recrutement de Brest-Châteaulin).

Pendant la guerre

Quand la guerre éclate, il n’est pas mobilisé. Il est finalement classé « Service armé » par la commission de réforme du 2 novembre 1914.

Arrivé au corps comme soldat de 2ème classe, le 24 novembre 1914, il rejoint le 118e RI de Quimper.

Il disparaît le 4 octobre 1915, à 22 ans, lors de la bataille de Tahure dans la Marne. 

Voir l’article sur la seconde bataille de Champagne

Circonstances de son décès

La seconde bataille de Champagne fait rage depuis le 25 septembre 1915. La 22e division d’infanterie, à laquelle appartient le 118e RI de Quimper, est fortement engagée dans la bataille, notamment pour la prise de la butte de Tahure.

Le 30 septembre, les assauts cessent, laissant près de 139 000 hommes hors de combat.

Pendant plusieurs jours, les régiments gardent les positions et aménagent les tranchées et les boyaux de communication. Le travail s’effectue de nuit pour échapper aux bombardements allemands incessants.

Les 3 et 4 octobre, les bombardements allemands deviennent plus intenses et les pertes sont sérieuses, parmi elles le soldat Sébastien Trellu.

Après son décès

Comme pour ses camarades disparus à Tahure, son corps n’est pas retrouvé.

Son décès est retranscrit le 4 août 1921 à la mairie de Quéménéven.

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven (acte de décès)

Fiche matricule, AD du Finistère (1R-1476 – 1912)

Site Mémoire des Hommes : Sa fiche sur la base des Morts pour la France, Historique du 118e RI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *