1917 – L’épuisement

BDIC – Un de la territoriale, 1920. Gaston Lavy. Tome 3, page 36.

Après deux ans et demi de guerre, de trop nombreux assauts meurtriers pour quelques centaines de mètres gagnées puis reprises, de trop nombreux morts, de trop nombreux blessés, les troupes s’épuisent. Année décisive pourtant avec l’entrée en guerre des Etats-Unis.

Douze soldats de Quéménéven trouvent la mort en 1917

Le Chemin des Dames (16 avril 1917)

Le 16 avril 1917, le général Nivelle décide d’attaquer avec un million d’hommes, sur le plateau du Chemin des Dames entre Soissons et Reims, comptant sur la surprise pour remporter une victoire décisive. 10 jours plus tard, 30 000 hommes sont morts pour une avancée d’à peine 500 mètres. Cet échec sanglant provoque une crise de confiance sans précédent dans l’armée.

1 soldat de Quéménéven trouve la mort au Chemin des Dames (et 11 autres ailleurs sur le front ou à Quéménéven)

Assaut français sur le Chemin des Dames (source wikimedia)

L’année des mutineries

Face à l’entêtement de l’état-major à poursuivre les assauts meurtriers, des mutineries éclatent et atteignent leur paroxysme en juin. Elles gagnent toutes les armées le long du front. C’est avant tout le refus collectif des régiments de monter en ligne, auquel s’ajoutent des manifestations dans les gares et les trains de permissionnaires. Des mesures d’apaisement et de répression sont adoptées. Près de 50 condamnations capitales sont prononcées. A noter que ces mesures de répression ont été appliquées dès 1914.

L’entrée en guerre des Etats-Unis

Le 6 avril 1917, le Congrès américain vote l’entrée en guerre des Etats-Unis aux côtés de la Triple Entente en réponse à la guerre sous-marine à outrance relancée par l’Allemagne. Le 26 juin 1917, 14750 hommes débarquent à Saint-Nazaire. Le rythme des débarquements de troupes s’accélère. Le corps expéditionnaire américain passe de 78 000 Sammies au début du mois de novembre, à près de 150 000 au 31 décembre. Un an plus tard, ils seront deux millions.


La révolution russe

Un meeting de soldats russes en Finlande en 1917. source wikimedia

Février 1917, en Russie, des émeutes éclatent contre la disette. Les grèves se succèdent. Au printemps, des soldats russes mettent crosse en l’air et fusille des officiers. En mars le Tsar abdique. Un gouvernement provisoire est nommé. En novembre les Bolcheviks tiennent Moscou. Le 3 décembre, ils signent un armistice avec les Empires Centraux. La France perd son allié oriental et l’Allemagne peut concentrer ses forces sur le front Ouest.


Les soldats de Quéménéven disparus en 1917

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

1917

Laisser une Réponse





Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste