Pierre Le Goff (1886-1914)

Pierre Le Goff naît le 27 février 1886 à Kernaou, en Cast. Il est le fils de Sébastien et de Anne Louboutin.

Avant la guerre

Cheveux châtains et yeux bruns, il est d’une taille moyenne (1,60m) et ne sait ni lire ni écrire.

Le 3 novembre 1907, il épouse Anne Marie Celton à Quéménéven, et vient en 1910 s’installer à Kerharnec chez son beau-père, Jean Marie Celton.

Ajourné en 1907 (soutien de famille), il est déclaré « Bon pour le service » en 1908. Le 8 octobre 1908, il est incorporé au 118e RI de Quimper pour faire son service militaire (matricule 105 au recrutement de Brest-Châteaulin). Le 25 septembre 1910, il est libéré.

En 1911, lors du recensement, il a 25 ans, est toujours cultivateur à Kerharnec chez son beau-père, avec sa femme et sa fille Anna, âgée de 3 ans. Une seconde fille naîtra en septembre 1911. Sa femme décède peu après.

Pierre Le Goff se remarie à Cast le 20 octobre 1912 avec Marie Anne Yeuch.

Il s’installe alors à Ménerven comme cultivateur après un passage par Briec.

Pendant la guerre

Il est mobilisé le 5 août 1914 au 118e régiment d’infanterie de Quimper.

En ce début de guerre, le 118e régiment s’est trouvé engagé dans plusieurs combats meurtriers : Maissin en Belgique, le 22 août, Chaumont-Saint-Quentin dans la Meuse, les 27 et 28 août, puis Lenharrée dans la Marne les 7 et 8 septembre.

Circonstances de son décès

Pierre Le Goff peut avoir été blessé dans chacune de ces batailles, et évacué vers l’arrière pour être soigné. Il était fréquent que les conditions de transport et les problèmes d’hygiène aient raison des blessés.

Il décède le 17 septembre 1914, à 28 ans, à l’hôpital auxiliaire 114 de Vire dans le Calvados, des suites de ses blessures du guerre.

Après son décès

Son décès est retranscrit le 17 septembre 1914 à la mairie de Vire, Calvados

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven et de Vire (Calvados)

Fiche matricule aux AD du Finistère (1R-1362 – 1906)

Site Mémoire des Hommes : Sa fiche sur la base des Morts pour la France, Historique du 118e RI