TRELLU

François Trellu, jeune officier au 5e RI

François Trellu, début 1919. Coll. personnelle

François Trellu, début 1919. Coll. personnelle

François Trellu naît le 1er mars 1897 à Kergadoret. Il est le 4ème enfant et le plus jeune fils de Yves, charpentier et de Marie-Anne Rolland.

Comme son frère aîné Yves, François devient à son tour instituteur. Il entre à l’Ecole Normale de Quimper le 30 septembre 1912, et obtient son brevet supérieur le 18 juillet 1914. A la rentrée 1914, il est nommé instituteur stagiaire à l’école de Cast.

François Trellu est mobilisé le 7 janvier 1916 et rejoint le 115e régiment d’infanterie, en garnison à Mamers.

De taille moyenne (1,62m), il a les cheveux et les yeux châtains.

Lire plus

off

Sébastien Trellu (1892-1914)

Sébastien Trellu naît le 26 novembre 1892 à Keryequel, Quéménéven. Il est l’unique garçon de Jean, couvreur et de Marie Jeanne Provost, qui ont aussi 4 filles.

Avant la guerre

En 1911, au moment du recensement, il n’apparaît pas sur les relevés de Quéménéven. Il exerçait la profession de cocher avant son service militaire

Pendant la guerre

Étant de la classe 1912, il est au service militaire quand la guerre éclate, sans doute incorporé début octobre 1913 (Matricule 2207 au recrutement de Quimper).

Il disparaît le 4 octobre 1915, à 22 ans, lors de la bataille de Tahure dans la Marne. Il est alors soldat du 118e régiment d’infanterie de Quimper.

Lire plus

0

Pierre Trellu (1889-1917)

Pierre Marie Trellu naît le 30 janvier 1889 à Kervouelet en Landrévarzec. Il est le 3ème enfant de Yves, cultivateur et de Marie Jeanne Le Page.

Avant la guerre

En 1911, au moment du recensement, il n’est pas à Quéménéven, probablement au service militaire, comme son frère Jean.

Pendant la guerre

Étant de la classe 1909, il est sans doute mobilisé dès le 3 août dans l’armée d’active (Matricule 3856 au recrutement de Quimper).

Aucune information à ce jour sur son parcours militaire.

Il meurt de maladie, à Keryequel dans ses foyers, le 30 mars 1917. Son frère Jean est disparu le 22 août 1914 lors de la bataille des frontières

Après son décès

Il est inhumé à Quéménéven.

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven (acte de décès)

 

0

Jean Trellu (1890-1914)

Jean Trellu naît le 22 juillet 1890 à Kervouelet en Landrévarzec. Il est le 4ème enfant de Yves, cultivateur et de Marie Jeanne Le Page.

Avant la guerre

En 1911, au moment du recensement, il n’est pas à Quéménéven, probablement au service militaire, comme son frère Pierre. A la mobilisation, il est cultivateur au bourg et célibataire. Ses parents et son frère vivent alors à Keryequel.

Pendant la guerre

Étant de la classe 1910, il est mobilisé dès le 3 août dans l’armée d’active (Matricule 1966 au recrutement de Quimper).

Il est cavalier dans le 2ème escadron du2ème régiment de chasseurs à cheval de Pontivy quand il disparaît lors des combats de Maissin-Paliseul en Belgique le 22 août 1914.

Voir l’article sur la bataille des frontières

Après son décès

Son décès est retranscrit le 17 avril 1921 à la mairie de Quéménéven

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven (acte de décès)

Données du recensement de 1911 sur le site des archives départementales du Finistère

Sa fiche sur la base des Morts pour la France (Mémoire des Hommes)

Historique et JMO du 2ème régiment de chasseurs à cheval sur le site Mémoire des Hommes

0

Yves Trellu (1894-1916) – 21 ans, sous-lieutenant au 4e RI

yvesTrellu_8janvier1915

collection Y. Le Grand

En août 1914, Yves Trellu, 20 ans, est instituteur à Briec. Né à Kergadoret, Kergoat, en février 1894, il est le 3ème enfant du couple que forme Yves Trellu, charpentier, et Marie-Anne Rolland. Ses deux sœurs aînées travaillent au moment de la guerre pour le château de Tréfry. Son frère cadet, François, intègre l’école normale de Quimper sur les traces de son frère, et sa jeune sœur, Marie, s’apprête à intégrer l’école primaire supérieure de filles de Carhaix suivant elle aussi les traces de son aîné.

Le 1er septembre 1914, Yves Trellu est mobilisé au 116ème régiment d’infanterie de Vannes, alors que Quéménéven compte déjà 9 soldats tués. La France est entrée en guerre le 2 août, et les premiers grands assauts meurtriers ont eu lieu en Belgique les 21 août et 22 août.

Lire plus

off

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste