MAUGUEN

Hervé Mauguen (1885-1916) – le dernier des 3 frères

Coll. J-Y Le Page

Coll. J-Y Le Page

Hervé Mauguen perd la vie le 15 septembre 1916, deux ans jour pour jour après son frère aîné, François, et 17 mois après son plus jeune frère, Yves. Né le 6 avril 1885, au lieu-dit Talagroas, Kergoat en Quéménéven, Hervé est le troisième garçon de François, bedeau et de Marie Françoise Le Bihan.

Après avoir fait son service militaire dans le 118e régiment d’infanterie, comme en témoigne la photo ci-contre, le 8 janvier 1912, il épouse Marie Louise Louboutin, à Quéménéven. Il est alors cultivateur. Leur fille Louise naît en octobre 1912.

Etant de la classe 1905, il est sans doute mobilisé début août 1914 (matricule 3059 au recrutement de Quimper).

Hervé Mauguen est tué à l’ennemi le 15 septembre 1916, à 31 ans, à Belloy-en-Santerre, dans la Somme. Il est alors soldat dans la 6ème compagnie du 87e régiment d’infanterie.

Lire plus

off

Yves Mauguen (1887-1915) – le 2ème des trois frères

Yves Mauguen naît le 22 octobre 1887 à Talagroas, Kergoat, Quéménéven.  Il est le plus jeune des quatre fils de François, bedeau et cultivateur, et Marie Françoise LE BIHAN.

Avant la guerre

En 1911, lors du recensement,il n’apparaît pas sur les relevés de Quéménéven.

Pendant la guerre

Etant de la classe 1907, il a probablement été mobilisé le 5 ou le 6 août 1914 (matricule 986 au recrutement de Quimper).

Il est tué à l’ennemi le 12 avril 1915 à Marchéville dans la Meuse. Il est alors soldat au 51e régiment d’infanterie.

Quand Yves est tué, François, l’aîné de ses frères est porté disparu depuis le 15 septembre 1914. Hervé, un autre de ses frères, sera quant à lui tué l’année suivante, le 15 septembre 1916, dans la Somme.

Lire plus

0

François Mauguen (1880-1914) – le 1er des trois frères

coll. Famille Mauguen, Kergoat

coll. Famille Mauguen, Kergoat

François Corentin Marie Mauguen naît le 14 mai 1880 à Talagroas (Croix de Pellein), Kergoat, Quéménéven. Il est le fils aîné de François, cultivateur et bedeau, et de Marie Françoise Le Bihan.

Il est tué à l’ennemi le 15 septembre 1914 à Ville-sur-Tourbe dans la Marne. Il est alors caporal au 2ème régiment d’infanterie coloniale de Brest.

Ses frères, Yves et Hervé, trouveront eux aussi la mort pendant cette 1ère guerre, Yves en avril 1915, et Hervé, deux ans jour pour jour après son frère François, le 15 septembre 1916 dans la Somme.

Lire plus

off

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste