Sébastien D’hervé (1885-1917), prisonnier en Suisse

Sébastien D'Hervé coll. part. Gilbert D'Hervé

Sébastien D’Hervé coll. part. G. D’Hervé

Sébastien D’hervé naît le 15 août 1885 à Ty-Moal en Quéménéven. Il est le dernier enfant de Louis, cultivateur, âgé de 55 ans à la naissance de son fils et de Marie Catherine GOURLAY, âgée de 43 ans.

En 1911, lors du recensement, il a 26 ans et est domestique chez Philippe à Kergoat. Le 4 juin, il épouse Marie Corentine Roignant à Quéménéven. Ils auront deux enfants, Marie Catherine née en juin 1913 et Jean Louis né en octobre 1914.

Quand la guerre éclate, Sébastien D’Hervé est mobilisé au 271e régiment d’infanterie, régiment de réserve du 71e RI de Saint-Brieuc.

Il décède le 28 mai 1917 à l’hôpital de Quimper, rue de l’hospice, de tuberculose, après avoir fait un séjour en Suisse.

Son parcours pendant la guerre

L’inaccessibilité des fiches matricules aux archives départementales ne permet pas de connaître son parcours pendant la guerre.

Tout au plus peut-on déduire que Sébastien D’hervé a été évacué avant le 16 juin 1916, date à laquelle le 271e RI est dissous et ses bataillons incorporés à d’autres régiments. En effet sa fiche sur la base des Morts pour la France, comme son acte de décès portent son appartenance au 271e RI.

coll. part. Gilbert D'Hervé

coll. part. G. D’Hervé

C’est son portrait qui nous laisse entrevoir quelques éléments

Sébastien D’Hervé se savait condamné. A l’arrière de son portrait, il laisse un message poignant : « Je laisse 3 enfants dont pas vu le dernier Jean. Adieu à tous. Enfants soyez sérieux et suivez conseils de mon frère. Sébastien »

Une autre inscription »Suisse 1916″ indique que ce portrait a été réalisé alors qu’il était en Suisse, et donc prisonnier de guerre.

message

Coll. part. G. D’hervé

L’internement sanitaire en Suisse

En octobre 1914, à la suite de renseignements provenant des camps de prisonniers, la Croix-Rouge tente d’extraire des camps allemands et français, les « grands blessés » dont la mortalité était alors effrayante.

En février 1915, un accord humanitaire d’échange de « grands blessés » est signé entre l’Allemagne et la France. De mars 1915 à novembre 1916, près de 2 343 allemands et 8 668 grands blessés français sont échangés via la Suisse.

Dès la mise en place effective du rapatriement des « grands blessés », début 1915, un projet d’internement des prisonniers de guerre « moyens blessés » et des tuberculeux fait l’objet de négociations diplomatiques longues et délicates entre les belligérants et la Suisse.

Il faut attendre un an pour voir fin janvier 1916 un essai d’internement en Suisse de cent tuberculeux français et de cent allemands.

En mars 1916, les premières commissions itinérantes suisses se mettent en route pour les camps de prisonniers de guerre pour effectuer le choix des internés. Le 21 avril 1916, 12 000 places d’internés sont créées en Suisse.

Toutefois parmi ces internés, un certain nombre a été rapatrié, jugeant que leur état ne correspondait pas à la catégorie dans laquelle ils avaient été classés par les commissions médicales neutres ayant opérés leur choix. Ainsi, au 20 janvier 1917, 50 Allemands et 650 Français et Belges, civils et militaires sont rapatriés. Sébastien D’Hervé était-il parmi eux ?

Au total, de 1916 à l’armistice : 67 726 prisonniers (militaires et civils) ont été accueillis en Suisse, dont pour l’Entente (45922) : 37 515 Français, 4 326 Belges, 4 081 Anglais.

Après son décès

Sébastien D’hervé est inhumé au cimetière de Kergoat.

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven

Fiche de Sébastien D’Hervé sur la base des morts pour la France (site Mémoire des Hommes)

Historiques du 271e RI et du 71e RI

François Ollier – Suisse (1914-1918) : L’internement des prisonniers de guerre alliés, malades et blessés sur le site http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com

Mots-Clés:

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste