Yves Marie Jain (1891-1918)

Yves Marie Jain naît le 10 janvier 1891 à Kerrien, Quéménéven. Il est le fils de Pierre, cultivateur, âgé de 39 ans à la naissance de son fils et de Marie Anne NIHOUARN, âgée de 25 ans.

Avant la guerre

Au moment du recensement de 1911, il a 20 ans et est cultivateur à Kersantec, chez son père (20 ans)

Pendant la guerre

Étant de la classe 1911, il est au service militaire depuis le 1er octobre 1912 (matricule 3326 au recrutement de Quimper) quand éclate la guerre.

Il est tué le 15 juin 1918 sur le front italien, à Val Granezza di Gallio, commune d’Asiago. Il est alors sergent au 126e régiment d’infanterie (48e brigade, 24e division d’infanterie).

Circonstances de son décès

Le 18 novembre 1917, le 126e régiment commence à embarquer en train puis en camions pour l’Italie avec pour objectif d’aider les Italiens contre les Autrichiens qui les menacent au nord.

Après des périodes de cantonnement au cours desquelles le régiment se tient en réserve, le 3 juin 1918, la 64e division remonte sur l’altipiano, et le 126e s’installe en réserve de division. Le 12 juin, l’offensive est décidée. La 24e division attaquera avec ses trois régiments en ligne, le 50e à droite, le 126e en soutien au milieu, le 108e à gauche en liaison avec les Italiens.

En face, les Autrichiens se préparent aussi et dans la nuit du 14 au 15 juin, à 3 heures, les Autrichiens déclenchent un violent tir de destruction par obus explosifs et obus à gaz sur tout le front. A 6 heures du matin, l’infanterie autrichienne franchit la crête. Le barrage d’artillerie français atteint son maximum d’intensité. La 24e DI résiste.

Le 15 juin 1918, 30 hommes ont trouvé la mort, parmi eux Yves Jain.

Pour en savoir plus, voir l’article sur le front italien.

Après son décès

Yves Marie Jain est décoré de la croix de guerre.

Son décès est retranscrit le 1er novembre 1918 à la mairie de Quéménéven

Sa dépouille repose avec celles de plus de 1000 soldats français, initialement enterrés dans divers cimetières provisoires de la région du Piave, dans un ossuaire situé à Pederobba, tout près du Piave, inauguré en 1937. Le nom de Yves Jain figure sur l’une des plaques de l’ossuaire.

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven

Fiche de Yves Marie Jain sur la base des morts pour la France (site Mémoire des Hommes) :

Journaux de Marche et des Opérations du 126e régiment d’infanterie et de la 24e division d’infanterie sur le site Mémoire des Hommes

Historique du 126e RI sur la BDIC

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste