Jean Marie Brélivet (1888-1915)

Jean Marie Brélivet naît le 15 juin 1888 à Veil Vian en Quéménéven. Il est le fils de Yves, cultivateur alors âgé de 29 ans, et de Marie Anne Nicolas, âgée de 26 ans

Avant la guerre

En 1911, il n’apparaît pas sur le recensement de Quéménéven. Il est probablement au service militaire.

Pendant la guerre

Quand la guerre éclate, étant de la classe 1908 (matricule 489 au recrutement de Quimper), il fait partie des premières classes de réservistes mobilisées dès le 3 ou 4 août pour augmenter les effectifs des régiments d’active. Jean Marie Brélivet rejoint le 62e régiment d’infanterie de Lorient.

Circonstances de son décès

Jean Marie Brélivet est tué à l’ennemi le 29 septembre 1915 à Tahure, dans la Marne, lors d’une offensive française sur le front de Champagne.

En effet, persuadé que la rupture du front était possible par des attaques puissantes localisées, le Général Joffre lance, en septembre 1915, une offensive de grande envergure en Champagne, la seconde bataille de Champagne. L’attaque est coordonnée avec une offensive franco-britannique en Artois pour fixer les Allemands. Dans cette double offensive, du 25 septembre au 8 octobre 1915, 7 soldats de Quéménéven trouvent la mort, six en Champagne et un en Artois.

Pour plus de détail voir l’article sur La seconde bataille de Champagne

Après son décès

Son décès est retranscrit le 16 décembre 1920 à la mairie de Quéménéven

Sources

Registres d’état-civil de Quéménéven

Sa fiche sur la base des morts pour la France (site Mémoire des Hommes)

Sur le site Mémoire des Hommes : le JMO de la 43ème brigade (à rechercher ici)

L’Historique du 62e Régiment d’infanterie, téléchargeable en pdf sur le site de Jean-Luc Dron

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste