Quelques chiffres

Soldats nés à Quéménéven, domiciliés ailleurs, morts pour la France

1J1PL’opération collaborative « Un jour, un Poilu » (#1J1P) a pour objectif d’indexer les fiches des soldats morts pour la France mises en ligne sur la base de données du site Mémoire des Hommes. La tâche est colossale : Plus d’1 300 000 fiches et 18 500 000 données à transcrire. La mobilisation du plus grand nombre est nécessaire et aisée, il suffit de créer un compte sur le site Mémoire des Hommes pour participer à cette indexation qui commence déjà à porter ses fruits. Plusieurs communes ont été transcrites. C’est le cas de Quéménéven.

Cette indexation permet de repérer les soldats morts pour la France originaires de Quéménéven. Jusqu’à présent nous nous étions focalisés sur les soldats morts pour la France, domiciliés Quéménéven au moment de la guerre et inscrits pour la plupart sur les monuments aux morts de la commune.

Ce sont donc 26 soldats originaires de la commune mais domiciliés dans une autre commune qui arrivent à notre connaissance.

Lire plus

off

Des cultivateurs qui laissent 42 orphelins

Coll. Y Le Grand

Coll. Y Le Grand

 » Les catastophes tuent tout le monde, les épidémies déciment les enfants et les vieillards, il n’y a que les guerres pour massacrer les jeunes gens en si grand nombre » (Pierre Lemaitre, Au Revoir Là-Haut, prix Goncourt 2013)

L’image collective du Poilu de 14-18 est celle d’un homme jeune qui combat ardemment, davantage celle d’un fils ou d’un frère que celle d’un père. Pourtant la réalité est bien plus nuancée. On pourrait prendre l’exemple de Jean-Marie Quintin, tué en 1915 à l’âge de 37 ans, père de 5 enfants ou de Jean-Marie Quelven, mort en 1916 à 41 ans, père de 4 enfants.

La guerre 14-18 laisse à Quéménéven au moins 42 orphelins et 31 jeunes veuves.

Lire plus

off

Régiments et grades des soldats de Quéménéven morts pour la France

318e RI - Les gars de Quéménéven (Coll. P. Blaise)

318e RI – Les gars de Quéménéven (Coll. P. Blaise)

Grâce aux informations qu’il a été possible de retrouver sur les parcours des 88 hommes de Quéménéven morts pour la France en 14-18, on peut commencer à en dresser un portrait type : il est fantassin, soldat 2ème classe, d’abord mobilisé au 118e régiment d’infanterie de Quimper, a combattu aux côtés de plusieurs de ses camarades, a ensuite changé de régiment avant d’être « tué à l’ennemi ».

Lire plus

off

Quéménéven avant guerre

Paysans de Quéménéven

Avant la guerre, en 1911, Quéménéven compte 1875 habitants. C’est le plus fort nombre d’habitants jamais atteint dans la commune.

Quéménéven est une commune prospère et dynamique, avec une poste employant 6 personnes, deux écoles publiques employant 7 instituteurs et institutrices, 5 meuniers, 6 boulangers, 5 charpentiers, 5 forgerons, un quartier en plein développement, celui de la gare, et bien sûr une très forte communauté paysanne, puisque 491 hommes vivent directement du travail de la terre.

A l’instar des communes environnantes, la guerre va frapper de plein fouet cette commune dont près de 50% de la population a moins de 20 ans en 1911.

Lire plus

off

400-450 hommes mobilisés

Du 2 au 18 août 1914, la France mobilise plus de 3 millions d’hommes, âgés de 21 à 41 ans, qu’il faut transporter jusqu’aux dépôts des régiments, habiller, équiper et armer, puis transporter vers les frontières franco-allemande et franco-belge.

La guerre que l’on espérait courte va s’avérer si meurtrière que plusieurs appels ultérieurs sont organisés, mobilisant les hommes plus âgés (42 à 46 ans en 1914) et les classes plus jeunes pour venir combler les pertes subies par les diverses unités.

A partir du recensement de 1911, on estime à approximativement 400 le nombre d’hommes de Quéménéven qui ont pu être mobilisés sur les 4 années du conflit.

Lire plus

3

Localisation des décès des soldats de Quéménéven morts pour la France

Où sont morts les soldats de Quéménéven pendant et immédiatement après le conflit ?

Les différentes couleurs représentent les années du conflit, par exemple rouge pour 1914 ou marron foncé pour 1918.

Cliquez sur la carte pour accéder aux détails

localisation des décès des soldats Morts pour la France de Quéménéven

localisation des décès des soldats Morts pour la France de Quéménéven

off

Origine des soldats de quéménéven

Où vivaient les soldats morts pour la France de Quéménéven avant le conflit ?

Cliquez sur la carte pour accéder au détail

réalisé avec Google Maps

réalisé avec Google Maps

off

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste