Actualités

Avec les Bretons dans les batailles de 1916, à suivre sur En Envor

pictcol_batailles1916

Illustré par la tombe d’Yves Trellu, sous-lieutenant de Quéménéven, mort en décembre 1916, des suites d’une grave blessure reçue sur le champ de bataille de Verdun, le dossier qui sera publié par En Envor, tout au long de l’année 2016, témoigne de l’engagement des régiments bretons sur les fronts de Verdun, mais aussi de la Somme, en Argonne ou ailleurs.

« Verdun… La grande bataille de l’année 1916 tient une place à part dans la mémoire de la Grande Guerre, en Bretagne comme ailleurs en France. Sa durée – 10 mois, entre le 21 février et la mi-décembre 1916 pour l’essentiel, même si les combats s’y poursuivent en 1917 –, le nombre de ses victimes, la masse des armements mobilisés lui ont conféré un statut spécifique aux yeux de ceux qui y ont combattu.

Il ne pouvait être question, pour En Envor, de ne pas s’arrêter sur ces opérations d’une ampleur pour une part inédite, notamment parce que les Bretons – et, notamment, les régiments bretons – sont très directement concernés. Quatre des six divisions des 10e et 11ecorps d’armées – les 19e, 21e, 22e et 60e DI – combattent à Verdun au cours de l’année 1916, les deux autres – les 20e et 61e DI – étant engagées dans la Somme pendant l’été…. »

Le premier article qui débute par les paragraphes ci-dessus évoque le cas de Quéménéven.

Accéder au dossier d’en Envor

off

L’ouvrage sur les soldats de Quéménéven, morts pour la France, est paru

couverture

Découvrez la Grande Guerre à travers les témoignages de 89 soldats.

Véritable prolongement de l’exposition sur les Poilus de Quéménéven, organisée en novembre 2014, voici le livre mémorial retraçant le parcours des soldats de Quéménéven, morts pour la France.

Ces parcours sont replacés dans le déroulé de la Grande Guerre, une manière de connaître différemment cette période dramatique de notre histoire, et de conserver la mémoire de ces soldats.

Cet ouvrage de 187 pages est édité en nombre limité, et vendu au tarif préférentiel de 25 euros (plus frais de port).

Lire plus

off

Rechercher les soldats d’une commune morts pour la France : croiser les sources

plaque

Quéménéven n’échappe pas à la règle. Les soldats à qui la mention « Mort pour la France » a été octroyée n’ont pas tous été inscrits sur les deux monuments aux morts de la commune. Et les recherches dans la base des Morts pour la France du site Mémoire des Hommes ne suffisent pas pour tenter d’être exhaustif.

L’examen des registres de décès de la mairie avait permis de repérer 5 soldats « Morts pour la France » dont le nom n’a pas été reporté sur le monument aux morts (voir article sur les monuments aux morts). Récemment le Livre d’or des Morts pour la France mis en ligne par les Archives Nationales a permis d’en identifier un autre.

Lire plus

off

Quelques échos de l’expo

Le Télégramme, 14 novembre 2014

inauguration

off

Inauguration de l’exposition, le 11 novembre

Le Télégramme, 8 novembre

telegramme8nov

off

Les Trellu, instituteurs, exposés à Quimper

carton

Lire plus

off

22 novembre 2014, une conférence de Yann Lagadec

De Quéménéven ou d’ailleurs :
Les Poilus bretons dans la Grande Guerre

Yann Lagadec sera à Quéménéven, le samedi 22 novembre 2014, pour une conférence sur les Poilus bretons dans la Grande Guerre, l’occasion de replacer les expériences individuelles des Poilus de Quéménéven dans les conditions de guerre et ses différentes phases, et de débattre de quelques idées reçues.

Agrégé et docteur en histoire, Yann Lagadec enseigne à Rennes 2 depuis 1996. Depuis trois ans, ses recherches se sont concentrées sur la question de la Grande Guerre en Bretagne, dans la perspective notamment d’un colloque organisé par l’université de Rennes 2 et les Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan les 14 et 15 mai prochain.

Dans ce cadre, il a publié en 2013, avec Didier Guyvarc’h, un ouvrage intitulé « Les Bretons et la Grande Guerre » exploitant 200 images souvent inédites. Toujours en 2013, il a aussi publié avec Michaël Bourlet et Erwan Le Gall « Petites patries dans la Grande Guerre  » un ouvrage collectif analysant le rôle joué par les appartenances locales au cours du conflit.

off

Comment retrouver les 83 soldats morts pour la France de Quéménéven

Site Mémoires des Hommes

Point de départ : le site Mémoire des Hommes

Les deux monuments aux morts de Quéménéven donnent la liste des soldats par classe d’âge et grade. A partir de ces informations, une recherche dans les fiches des soldats morts pour la France du site Mémoire des Hommes du Ministère de la Défense a permis de retrouver pour 77 d’entre eux leur date et lieu de naissance et  le lieu où l’acte de décès a été retranscrit.

Lire plus

off

Cliquez sur l'image pour accéder aux détails
Points de vente Finistère :
- Mairie de Quéménéven
- Librairie Ravy, Quimper
- Maison de la Presse, Châteaulin
- Super U, Plogonnec
Acheter sur Amazon :
Commander à l'auteur
Bon de commande

Cliquez sur l'image pour accéder à la liste